Nos ateliers sur le thème Chutes de plain-pied et travail en hauteur

Les chutes de plain-pied constituent la 2ème cause d’accident du travail, avec au moins 4 jours d’arrêt, et représentent en France 16% des accidents identifiés dans les entreprises. Tous les secteurs d’activité sont concernés.  Les risques de chute de plain-pied sont cependant minimisés : on considère souvent ces accidents comme le fruit du hasard ou de circonstances exceptionnelles. Les chutes de hauteur, elles, sont la troisième cause d'accidents du travail en France, avec des blessures qui peuvent être particulièrement graves. 

Nos ateliers dédiés à ces sujets fournissent à vos équipes les bonnes pratiques pour éviter les chutes de plain-pied, et les aident à mieux appréhender les dispositifs de protection pour le travail en hauteur. 

Renforcez la culture de sécurité au sein de votre entreprise, en fournissant des connaissances pratiques et des compétences clés pour prévenir les chutes, protéger la santé de vos collaborateurs et assurer la conformité aux normes de sécurité en vigueur.

Nos coachs

Nous sélectionnons les meilleurs professionnels

1. Sélection du profil

Nous sélectionnons les meilleurs profils et vérifions leurs qualifications, références et assurance professionnelle.

2. Test du profil

Nous testons nous-mêmes les praticiens après un entretien de sélection.

3. Sensibilisation

Chaque professionnel adhère à notre charte et est sensibilisé à nos solutions numériques (appli mobile de coaching et questionnaires en ligne).


Ils conjuguent leur savoir-faire et leur expérience, partout en France

Ambassadeurs de notre expertise et de nos valeurs, nos intervenants conjuguent savoir-faire, expérience du milieu de l’entreprise et enthousiasme pour vous apporter la prestation bien-être qui vous correspond.

E-LEARNING Nos modules d’e-learning Chutes de plain-pied et travail en hauteur

Enedis : prévenir les TMS pour les métiers physiques et sédentaires

Review rating Review rating Review rating Review rating Review rating
"Ces sensibilisations nous ont permis de construire une base solide à notre démarche de prévention des TMS. On voit d’ailleurs qu’il y a des idées du terrain qui émergent. C’est une bonne chose d’avoir des salariés acteurs de leur santé et leur sécurité."
Image Description

Manon Pietruszka

Experte santé sécurité et ergonome au sein de la DR Bretagne de Enedis

Image Description
  • Enjeu : prévenir les TMS et les chutes de plain-pied pour les métiers physiques comme sédentaires.
  • Solution : organisation d'ateliers de sensibilisation pour l’ensemble des directions régionales et agences en France.
  • Résultats : une démarche appréciée et une évolution des mentalités sur la prévention santé.
Webinaires

Découvrir notre webinaire sur le sujet

10 idées d’actions pour réussir votre Safety Day

Arthur Catani, co-fondateur Vous êtes à la recherche d’ateliers pour votre journée sécurité ? Découvrez notre webinaire !

LIVRE BLANC

Nos astuces et bonnes pratiques pour prévenir efficacement les TMS dans le secteur secondaire !
> Découvrir toutes nos resources
Image Description

Tout savoir sur les chutes en entreprise

Chutes de plain-pied, travail en hauteur : c'est quoi ?

Selon l’INRS, les chutes de plain-pied sont des glissades, trébuchements, faux-pas et autres pertes d’équilibre sur une surface plane. Ces chutes surviennent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des locaux. Glisser et rétablir son équilibre sans qu’il n’y ait de chute est également considéré comme une chute de plain-pied.

Travailler en hauteur peut inclure différentes situations, comme travailler sur un toit, une charpente, un poteau, un pylône, un pont, etc. Cela peut aussi impliquer l'utilisation d'équipements tels que des échelles, des échafaudages ou des plates-formes de travail.

Les réglementations sur le travail en hauteur et les chutes de plain-pied

La loi a mis en place plusieurs réglementations autour du travail en hauteur :

  • Disparition de la notion de 3 mètres (jusqu’au 1er septembre 2004, le travail en hauteur désignait tous les postes situés à plus de 3 mètres) ;

  • Obligation de mettre en place une protection contre le risque de chute, quelle que soit la hauteur dès lors que le danger ne peut être supprimé ;

  • Obligation de réaliser des travaux temporaires en hauteur à partir d’un plan de travail conçu, installé ou équipé. Cela permet de préserver la santé et la sécurité des travailleurs lorsque le travail n’est pas exécuté au sol et quelle que soit la hauteur, et permettant l’exécution des travaux dans des conditions ergonomiques (Art. R 4323.58 du CT).

Les travailleurs en hauteur doivent également recevoir une formation adéquate sur les procédures de sécurité, l’utilisation des équipements, et la prévention des chutes. Les employeurs ont l’obligation de former leurs salariés en conséquence. C’est pourquoi nous proposons des formations au travail en hauteur dans notre catalogue.

En ce qui concerne les chutes de plain-pied, le Code du Travail stipule : 

  • Les planchers des locaux sont exempts de bosses, de trous ou de plans inclinés dangereux. Ils sont fixes, stables et non glissants (Art. R4214-3) ;

  • Les lieux de travail intérieurs et extérieurs sont aménagés de telle façon que la circulation des piétons et des véhicules puisse se faire de manière sûre (Art. R4224-3) ;

  • Les locaux de travail et leurs annexes sont régulièrement entretenus et nettoyés. Ils sont exempts de tout encombrement (Art. R4224-18) ;

  • Les postes de travail extérieurs sont aménagés de telle sorte que les travailleurs ne puissent glisser ou chuter (Art. R4225-1).

Il convient également de former vos salariés et managers à la prévention des chutes de plain-pied pour prodiguer les bonnes pratiques et éviter les accidents.

Quelles sont les causes et conséquences des chutes de plain-pied ?

De manière générale, les chutes de plain-pied sont liées à la combinaison de plusieurs facteurs :

  • Environnementaux : encombrement, obstacles, nettoyage, éclairage insuffisant ;

  • Organisationnels : travail dans l’urgence, travail en horaires atypiques, plannings serrés ;

  • Matériels : état des sols, adhérence des chaussures, systèmes d’accès aux véhicules et aux machines absents ou mal conçus, produits recouvrant le sol ou la semelle de la chaussures ;

  • Individuels : sensibilisation, respect des consignes, fatigue, vigilance.

Les conséquences des chutes de plain-pied peuvent être potentiellement très graves pour l’individu concerné : hémorragies, plaies, entorses, fracture, foulure, contusions…

Pour l’employeur et l’entreprise, cela peut entraîner : une hausse de l’absentéisme liée aux arrêts de travail, une mauvaise image de marque, l’arrêt des chantiers, des retards de planification, des incidences financières, une perte de production, des poursuites en fautes inexcusables.

Actualités
Image de l'article

Chutes de plain-pied : les causes et mesures de prévention

Les chutes de plain-pied sont la deuxième cause d’accidents du travail en France. Heureusement, grâce à des gestes simples, on peut prévenir les risques de chutes de plain-pied

Lire l'article
Image de l'article

Idées d’ateliers pour la journée mondiale de la santé et la sécurité au travail

Cet article vous donne quelques idées de thématiques et d’ateliers afin de vous en inspirer pour organiser la journée du 28 avril : la journée mondiale de la santé et la sécurité au travail.

Lire l'article
Image de l'article

Santé et sécurité au travail, zéro accident : interview d’une experte

Kristel de Cat fait partie de ces personnes qui ont décidé de faire de la santé et la sécurité au travail leur cheval de bataille. Dans cette interview, elle explicite ce qu’implique l’objectif « zéro accident » et partage sa vision de la santé et la sécurité au travail.

Lire l'article

Faites de la santé de vos employés une priorité

Contactez-nous !